Les parlementaires devraient bientôt révéler un plan d’action pour lutter contre l’addiction à la pornographie chez les jeunes.

Selon une étude, 21% des jeunes entre 14 et 24 ans consultent un site pornographique au moins une fois par semaine. L’étude révèle aussi que l’accès à ces sites, pourtant interdits aux mineurs, est bien trop facile. Les problèmes psychologiques et sexuels qui peuvent suivre inquiètent les autorités.

Dominique Reynié a été interviewé sur C News sur cette nouvelle enquête.

L’intégralité de l’interview ici.