Accueil Fondapol » Débats » Actualités » Le quatrième numéro de la revue « 2050 » vient de paraître

Le quatrième numéro de la revue « 2050 » vient de paraître

par , le

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle paraît le quatrième numéro de la revue 2050, dont le dossier central, intitulé « Président, présidentiel », est consacré à la fonction de chef de l’Etat et aux dossiers que le nouvel élu trouvera sur son bureau.

Extraits de l’éditorial de Jean de Boishue

Ce quatrième numéro de 2050 vous parvient à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle et sans doute ne serez-vous pas surpris que son contenu soit essentiellement consacré à l’actualité française. Et quelle actualité ! [...]
La rubrique « Chantiers » est une sorte de témoin, de main courante de ces trois derniers mois d’activité. Nous nous sommes efforcés de vous associer au plus près à notre modus operandi et de tout dire de nos débats internes, des contradictions qui ont pu se faire jour, des propositions et des recommandations que formule la Fondation. Bref, d’alimenter ainsi les réflexions dans cette dernière ligne droite électorale. D’autres documents importants figurent dans « Chantiers » : par exemple, le texte de Raymond Boudon, Renouveler la démocratie, ou celui de François Ewald, Transformer la mondialisation en civilisation.
[...] La démocratie d’opinion cesse-t-elle de vivre une fois éteints les lampions du soir du second tour ? C’est tout le sujet de notre rubrique « Dossier », intitulée « Président, présidentiel ». Le thème choisi par notre comité de rédaction pourrait au fond se résumer à la question : « Et après ? » Certes, au lendemain du 6 mai, le locataire de l’Élysée aura changé, la France aura une nouvelle feuille de route, mais de quelle marge d’action disposeront le président (ou la présidente) et le pouvoir présidentiel ?
[...] Au travers de personnalités et de sujets très différents, de tous les éléments du dossier « Président, présidentiel » ressort comme un sentiment d’impatience… Aux lecteurs de l’interpréter. Pour ma part, j’ai perçu une sorte de programme commun, de consensus pour appeler à ce que la France retrouve enfin une orbite. Et au fond, n’est-ce pas le meilleur des messages à faire passer à un nouveau président ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>