À l’occasion de cafés-débat, la Fondation pour l’innovation politique se propose de réagir et d’interagir autour de différents ouvrages. En présence de l’auteur et de Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, la discussion s’anime librement au gré des questions et réflexions de l’équipe.

Ce 18 juin 2019, la Fondation pour l’innovation politique recevait Bruno Patino, directeur éditorial pour la chaîne Arte France, doyen de l’école de journalisme de Sciences Po et auteur de « La civilisation du poisson rouge » paru le 10 avril 2019 aux Éditions Grasset.

🎥 Discussion à la Fondation pour l'innovation politique avec Bruno Patino autour de son ouvrage "La civilisation du poisson rouge. Petit traite sur le marché de l’attention".

Publiée par Fondation pour l'innovation politique sur Lundi 17 juin 2019

 

« Le poisson rouge tourne dans son bocal. Il semble redécouvrir le monde à chaque tour. Les ingénieurs de Google ont réussi à calculer la durée maximale de son attention : 8 secondes. Ces mêmes ingénieurs ont évalué la durée d’attention de la génération des millenials, celle qui a grandi avec les écrans connectés : 9 secondes. Nous sommes devenus des poissons rouges, enfermés dans le bocal de nos écrans, soumis au manège de nos alertes et de nos messages instantanés. Une étude du Journal of Social and Clinical Psychology évalue à 30 minutes le temps maximum d’exposition aux réseaux sociaux et aux écrans d’Internet au-delà duquel apparaît une menace pour la santé mentale. D’après cette étude, mon cas est désespéré, tant ma pratique quotidienne est celle d’une dépendance aux signaux qui encombrent l’écran de mon téléphone. Nous sommes tous sur le chemin de l’addiction : enfants, jeunes, adultes. Pour ceux qui ont cru à l’utopie numérique, dont je fais partie, le temps des regrets est arrivé. »