À l’occasion de cafés-débat, la Fondation pour l’innovation politique se propose de réagir et d’intéragir autour de différents ouvrages. En présence de l’auteur(e) et de Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, la discussion s’anime librement au gré des questions et réflexions de l’équipe.

Ce mardi 21 mai 2019, la Fondation pour l’innovation politique recevait Marc Weitzmann, journaliste et auteur de « Un temps pour haïr » publié en octobre 2018 aux Éditions Grasset et en anglais aux éditions Houghton Mifflin Harcourt en mars 2019 sous le titre « Hate, The Rising Tide of Anti-Semitism in France (and What It Means for Us) »

« Et si la France était devenu le pays où la haine s’exerce, se déploie, et parfois assassine  ? Le cœur d’un brasier qui, depuis la fin de la guerre froide, d’Alger à Varsovie, de New York à Moscou et Istanbul, menace la planète  ?
La France a été en 2002 le premier pays occidental à mettre un leader populiste aux portes du pouvoir. Dans les années 2010, elle est devenue le premier pays d’Europe en terme d’envoi de djihadistes vers l’Irak et la Syrie. Depuis 2015 enfin, avec près de 300 morts, elle est numéro 1 en terme de victimes d’attentats majeurs, tandis que les agressions antisémites ne faiblissent pas… »

 

Retrouvez à ce propos les réactions de l’équipe de la Fondation pour l’innovation politique et les réponses de Marc Weitzmann en vidéo.