Le think tank brésilien República do Amanhã et la Fondation pour l’innovation politique ont organisé un débat suite aux élections brésiliennes. Le 28 octobre dernier, Jair Bolsonaro, candidat du parti social-libéral, a été élu Président du Brésil.

Dans un pays marqué par une forte récession, des scandales de corruption à répétition impliquant l’ensemble des partis
politiques traditionnels et des niveaux de violence en forte hausse, Jair Bolsonaro a réussi à se présenter comme l’homme
providentiel capable de sortir le Brésil de son marasme.

Personnalité politique controversée, son accession à la présidence du plus grand pays d’Amérique Latine pose un certain nombre de questions sur lesquelles la Fondation pour l’innovation politique et le think-tank Repùblica do Amanhã ont échangé : la démocratie au Brésil est-elle menacée ? Quelles peuvent être les conséquences de cette élection historique ? Le débat a eu lieu entre Octavio de Barros, président de República do Amanhã, Chantal Barata, directrice de República do Amanhã, Christophe de Voogd, président du Conseil scientifique et d’ évaluation de la Fondation pour l’innovation politique, et Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique.