Jérôme Monod, alors conseiller de Jacques Chirac, au palais de l'Elysée, à Paris, le 15 février 2005. (PATRICK KOVARIK / AFP)

La Fondation pour l’innovation politique, son Conseil de surveillance ainsi que l’ensemble de ses collaborateurs, font part de leur tristesse à l’annonce de la disparition de Jérôme Monod, le 18 août 2016. Entrepreneur d’exception, homme de conviction et d’action, notamment auprès du président Jacques Chirac, Jérôme Monod est aussi le père de la Fondation pour l’innovation politique. En effet, convaincu de la nécessité de doter la France d’une grande fondation de la droite et du centre, il a mené une action déterminée permettant à la Fondation pour l’innovation politique de voir le jour et d’être reconnue d’utilité publique le 14 avril 2004. Premier président de la Fondation, Jérôme Monod en en a été depuis le président d’honneur.

La Fondation pour l’innovation politique adresse ses plus sincères condoléances à son épouse, à ses enfants et petits-enfants ainsi qu’à tous les membres de sa famille.

Nicolas Bazire,
président du Conseil de surveillance de la Fondation pour l’innovation politique,

Grégoire Chertok,
vice-président du Conseil de surveillance,

Dominique Reynié,
directeur général.