AFBV : la réussite de l’agro-écologie passera aussi par les innovations variétales issues des biotechnologies.

Le Ministre de l’agriculture a initié le 23 Juin la “Nuit de l’agro-écologie” pour lancer un débat citoyen sur l’agriculture. L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) rappelle le rôle stratégique de la génétique et des biotechnologies végétales pour développer des semences qui s’inscrivent dans cette démarche agro-écologique.

Or le combat idéologique contre les plantes génétiquement modifiées (dites OGM), et de manière plus générale contre l’ensemble des plantes issues des biotechnologies, vise à interdire dans notre pays l’utilisation des méthodes issues des progrès de la biologie pour la création de nouvelles variétés adaptées à l’ agro-écologie.
L’AFBV dénonce ce combat qui remet en cause l’ensemble de l’amélioration des plantes et compromet tout le potentiel d’innovations de la filière semencière française qui pourrait profiter à l’agro-écologie.

Pour l’AFBV il faut au contraire encourager le progrès génétique apporté par la sélection végétale grâce à une recherche publique forte et une industrie semencière qui garantissent la souveraineté nationale de notre pays. Il faut aussi accélérer le rythme des innovations variétales, notamment grâce à un usage pertinent des biotechnologies.

Dans une compétition mondialisée, la question n’est pas de savoir si on veut ou on ne veut pas des biotechnologies mais de se donner les moyens des investissements et du pilotage qui leur permettra de répondre aux besoins de la société, de l’environnement et de l’économie.

Qui sommes-nous ?

L’AFBV est une ONG créée en juin 2009, strictement indépendante, réunissant des personnes de divers horizons dont le but est d’informer sur la réalité des biotechnologies végétales en s’appuyant sur des travaux reconnus par la communauté scientifique et sur l’expertise de ses membres. Elle est présidée par Alain Deshayes, ancien directeur de recherche à l’INRA et s’appuie sur un Comité scientifique présidé par Georges Pelletier, Directeur de Recherche émérite INRA, membre de l’Académie des Sciences et membre de l’Académie d’Agriculture.

Elle est parrainée par des personnalités françaises comme Axel Kahn (généticien, Président Université Paris Descartes), Jean-Marie Lehn (prix Nobel de chimie), Maurice Tubiana (Académie des Sciences et Président honoraire de l’Académie de Médecine, décédé), François Gros (Secrétaire perpétuel honoraire Académie des Sciences, ancien Directeur Institut Pasteur, décédé), Claude Allègre (ancien Directeur Institut physique du globe, ancien Ministre Education et Recherche, Académie des Sciences), Dominique Lecourt (professeur philosophie des Sciences Université D.Diderot), Pierre Joliot ( biologiste, professeur honoraire Collège de France, Académie des Sciences et National Academy of Sciences américaine), Etienne-Emile Baulieu (professeur honoraire au Collège de France, ancien Président de l’Académie des Sciences), Philippe Kourilsky ( Biologiste, Professeur émérite au Collège de France, membre de l’Académie des sciences, Directeur Général honoraire de l’institut Pasteur).

Parmi ses adhérents, l’AFBV compte 44 chercheurs de la Recherche publique dont 21 Directeurs de Recherche (INRA, CNRS, CIRAD, IRD, INSERM), 20 Académiciens (Sciences, Médecine, Agriculture, Technologies, Pharmacie,Vétérinaire), d’anciens Directeurs d’Instituts (Institut Pasteur, INRA, CIRAD), des professeurs, des chercheurs et cadres de la Recherche privée et du secteur public, des agronomes, des agriculteurs souvent responsables d’organisations professionnelles agricoles mais aussi des personnes issues de la société civile.

En savoir plus: http://www.biotechnologies-vegetales.com/