Le 18 janvier 2011, la Fondapol expose les résultats de l’enquête « Jeunesse du monde » devant un public mélangé, de tous les âges, avant de laisser place au set DJ de Bob Farrell et au graffiti « Youth » par Hondo, qui deviendra un élément de l’identité visuelle de la fondation.