Grande première au TGI (tribunal de grande instance) de Brest ce jeudi 27 octobre : en ne s’opposant ni à la demande de changement de sexe de Wilfried, un homme de 41 ans, père de trois enfants, ni au maintien de son mariage, le ministère public est en passe de franchir une étape décisive vers la reconnaissance du mariage homosexuel et de l’homoparentalité. Si le procureur de la République maintient sa décision, qui est mise en délibéré jusqu’au 15 décembre, il rendrait de fait légale la première union maritale entre deux personnes de même sexe. Comme le souligne Wilfried, désormais prénommé Chloé, ce serait « une véritable avancée de la société, des mœurs, de la tolérance et du droit humain ».

Source : lefigaro.fr, liberation.fr