La Fondation pour l’innovation politique organise de mars à décembre 2009 un séminaire intitulé « Héritage et mémoire du communisme en Europe », dirigé par Stéphane Courtois, directeur de recherche au CNRS, directeur de la revue Communisme, conseiller de la Fondation.Le 9 novembre 1989, à la surprise du monde entier, tombait le mur de Berlin et en quelques semaines c’est l’ensemble des régimes communistes en Europe centrale et orientale qui s’effondraient. Deux ans plus tard, c’était au tour de l’URSS d’imploser. Nombreux sont ceux qui ont alors pensé que la page communiste était tournée et que les pays qui avaient été soumis durant des décennies à ces régimes totalitaires allaient accéder naturellement aux bienfaits de la démocratie représentative et de l’économie de marché…
Vingt ans après, la quasi-totalité des pays européens ex-communistes ont rejoint l’Union européenne. Néanmoins, l’héritage du communisme est si lourd qu’il peut obérer leur intégration. Quant aux pays issus de l’implosion de l’URSS, leur sort est encore plus incertain, en raison même d’une sorte d’involution à laquelle on assiste en Russie. Les traces et les cicatrices profondes laissées par le communisme dans toute l’Europe génèrent des mémoires collectives contradictoires, voire conflictuelles.

Premières séances, de mars à juin 2009 :

Le lourd héritage totalitaire du communisme dans l’espace européen

Mercredi 4 mars (18h30-20h) autour de Stéphane Courtois

Évaporation politique et prégnance idéologique du communisme en Europe
occidentale

Mercredi 25 mars (18h30-20h) autour de Dominique Andolfatto et Dominique Reynié

Communisme, socialisme et gauchisme dans la France contemporaine

Mercredi 8 avril (18h30-20h) autour de Sylvain Boulouque et Yolène Dilas-Rocherieux

De l’URSS à la Russie et de Brejnev à Poutine

Mercredi 13 mai (18h30-20h) autour de Galia Ackerman et Andreï Gratchev

La recomposition d’un mouvement communiste dans l’UE

Mercredi 3 juin (18h30-20h) autour de Uwe Backes et Patrick Moreau

La Pologne communiste et postcommuniste face à l’Union européenne

Mercredi 24 juin (18h30-20h) autour de François Bafoil et Jean-Yves Potel

Stéphane Courtois est directeur de recherches au CNRS (Sophiapol-Paris-X). Il est historien, spécialiste du communisme français, du mouvement communiste international et du totalitarisme. Fondateur et directeur depuis 1982 de la revue Communisme, il a créé et dirige la collection « Démocratie ou totalitarisme » (Éd. du Rocher). Après s’être consacré pendant vingt ans à l’étude du PCF, il a été le maître d’œuvre du Livre noir du communisme (1997) et a depuis orienté ses recherches vers la question du totalitarisme. Il est membre du conseil scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique depuis janvier 2009.

Crédit photo : Fondation Konrad-Adenauer (KAS)