Les citoyens sont de moins en moins satisfaits du système représentatif, qu’il s’agisse des modes d’élections ou de l’offre d’une classe politique professionnalisée qui se renouvelle peu. Comment réussir à mieux représenter la société civile à travers notre système électif ? Comment parvenir à faire des mouvements de contestation qui se développent dans les rues, des forces de propositions qui contribuent de manière constructive à l’orientation des politiques publiques ?