La réforme du statut des enseignants-chercheurs, issu d’un décret du 6 juin 1984, a provoqué un mouvement de protestation qui a menacé d’emporter avec lui un ensemble de réformes du monde universitaire mises en œuvre depuis 2007 et qui avaient recueilli une très large approbation, y compris au sein de la communauté scientifique. Cette analyse de ce conflit par David Bonneau est suivie d’une discussion entre l’auteur et Bruno Bensasson.

20 pages, 3 € | Mai 2009 | ISBN 978-2-91761332-0