La question scolaire est centrale et revient sur le devant de la scène avec encore plus de force en cette année d’élections. Elle va ainsi occuper un rôle de premier plan dans nos débats publics. Loin de toute position partisane, la note de Charles Feuillerade – pseudonyme d’un haut fonctionnaire tenu au devoir de réserve –, L’École de la liberté : initiative, autonomie et responsabilité, préconise une approche où le pragmatisme prendrait enfin le pas sur l’idéologie. Il s’agit de placer l’établissement scolaire au centre du dispositif d’enseignement car il est la seule instance véritablement au fait de ses propres besoins ; il s’agit donc aussi de faire du directeur le véritable chef de son établissement. Il est temps pour l’école de franchir l’étape de l’autonomie.

28 pages, 3€ | Janvier 2012 | ISBN : 978-2-36408-030–0

 

L’Ecole de la liberté : initiative, autonomie et responsabilité – Charles Feuillerade