La crise économique et financière de 2008-2010 a considérablement fragilisé les modèles de financement des économies occidentales. L’accroissement des émissions de dette publique qui en a découlé a des conséquences sur la confiance des créanciers, les marges de manœuvre des Etats en matière de politique économique, ainsi que sur les équilibres géopolitiques et les dettes s’internationalisant.

L’ampleur de l’endettement et la nature des créanciers varient d’une région à l’autre : la zone euro court le risque d’une fragmentation interne tandis que les Etats-Unis sont menacés par un accroissement de leur dépendance à l’égard de l’extérieur.

La présente note, rédigée par un haut fonctionnaire ayant souhaité gardé l’anonymat, dresse le tableau de cette nouvelle donne financière issue de la crise.

28 pages, 3 € | Avril 2011 | ISBN : 978-2-917613-96-2

Qui détient la dette publique ? – Guillaume Leroy by Fondapol on Scribd