Le jeudi 11 décembre 2008 se tenait la table ronde « Renouveler les bases de la compétitivité de l’UE : les solutions des décideurs économiques européens », autour de Pierre Mariani, président du comité de direction de Dexia, Patrick Ponsolle, président de Morgan Stanley France, Antoine Giscard d’Estaing, associé du cabinet Bain & Company, Laurent Cohen-Tanugi, avocat international, auteur du rapport « EuroMonde 2015 : une stratégie européenne pour la mondialisation », Grégoire Chertok, associé gérant de Rothschild et Cie, auteur du rapport « Le financement des PME », introduite par Frédéric Allemand, chargé de recherche senior à la Fondation pour l’innovation politique, et modéréé par Vincent Rouxel, associé du cabinet Bain & Company. Cette vidéo rend compte des débats tenus lors de cette conférence.

Dans le double contexte de la crise économique et de la présidence française de l’Union, la question des moteurs de la croissance européenne est au cœur du débat public. Les plans de relance se mulitplient : la Commission européenne propose d’injecter 200 milliards d’euros dans l’économie. Mais cela sera-t-il suffisant ? Jamais, depuis 25 ans, le moral des entrepreneurs n’a été aussi bas. Peu entendus, les décideurs économiques européens ont décidé d’évoquer leur responsabilité dans la crise et dans la reprise de la croissance. La table ronde s’appuiera sur l’étude Une nouvelle donne pour la compétitivité économique européenne, réalisée par le cabinet Bain & Company auprès d’une soixantaine de grands chefs d’entreprise français et européens et d’experts.