Bruno Hug de Larauze présent sa note « Notre-Dame-Des-Landes : l’état, le droit, la démocratie empêchés ».