Musicien autodidacte, il trafique « au long cours » son répertoire de morceaux rock, sur des textes de Martine Gelmi, pamphlets sarcastiques incisifs au phénomène sociétal, ou à caractère poétique, guitares « over-drivées » qu’il débraye pour plus de « roots mélo ballades ».