Ils viennent de Pologne, de Lettonie, de Bulgarie ou encore de Slovénie. Ils ont 40 ans, 60 ans ou plus; ils ont quitté leur pays parfois bien avant 1989 ou juste après la chute du Mur. A travers douze entretiens filmés, ils ont livré leurs témoignages très personnels de ce que fut leur vie sous le communisme. Cette série de vidéos se clôt avec un témoignage sur Berlin-Ouest, comme ville entre deux murs.


Piotr Blonski (Pologne) – Mémoires du communisme par fondapol


Antonia Bernard (Slovénie) – Mémoires du communisme par fondapol


Ene Rammeld (Estonie) – Mémoires du communisme par fondapol


Jiri Slavicek (République tchèque) – Mémoires du communisme par fondapol


Maria Maïlat (Roumanie) – Mémoires du communisme par fondapol


Elena Melusova (Slovaquie) – Mémoires du communisme par fondapol


A. Nagobads Abols et G. Abols (Lettonie) – Mémoires du communisme par fondapol


Rouja Lazarova (Bulgarie) | Mémoires du communisme par fondapol


Inga Lanchas (Lituanie) – Mémoires du communisme par fondapol


Erik Poeplow (ex-RDA) – Mémoires du communisme par fondapol


Marie Wiesner (Hongrie) – Mémoires du communisme par fondapol


Jacqueline Hénard (Berlin-Ouest) – Mémoires du… par fondapol