Patrick Moreau présente sa note « L’Autriche des populistes ».