Le conseil scientifique et d’évaluation

Laurence Parisot, Présidente du Conseil scientifique et d’évaluation

Laurence ParisotLaurence Parisot est titulaire d’une maîtrise de Droit Public de l’Université de Nancy, diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences Po) et d’un DEA d’Études Politiques. De 1983 à 1985, elle est l’assistante du Président du Centre d’Études de la Vie Politique Française (Cevipof), le laboratoire de recherches de la Fondation Nationale des Sciences Politiques.
Laurence Parisot rejoint Louis Harris et associés en 1985 comme chargée d’étude. Elle en devient Directrice Générale dès1986. Elle le quitte en 1990 pour devenir actionnaire et CEO du Groupe Ifop (Marketing Research and Opinion Poll). Elle est la vice-Présidente du Directoire du Groupe IFOP.
Elle a été Présidente du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) de 2005 à 2013. Elle est aujourd’hui membre du Conseil Economique, Social et Environnemental et du Conseil de l’ECFR (European Council on Foreign Relations).
Par ailleurs, elle est administrateur de BNP Paribas, de Michelin, de la Coface et de Fives-Lille.
Depuis le 19 mars 2014, elle préside le Conseil Scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique.

Bernard Bachelier

Ingénieur agronome de formation, Bernard Bachelier, après avoir travaillé en Afrique, a été délégué pour l’Afrique et l’Océan indien au siège du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) à Paris (1983-1990), puis président du centre du CIRAD de Montpellier (1990-1993). Chargé de mission (coopération pour le développement) au sein de la délégation aux relations internationales et à la coopération du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche avant d’être nommé directeur général du CIRAD (1996-2002), il est actuellement conseiller auprès du ministre délégué à la recherche.

Bruno Bensasson

Polytechnicien et ingénieur au Corps des mines, Bruno Bensasson a démarré sa carrière professionnelle en 1998 à la direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement de Basse-Normandie en tant que chef de la division des installations nucléaires. En 2002, il intègre la Direction générale de la sureté nucléaire et de la radioprotection, où il occupe jusqu’en 2004 les fonctions de directeur de cabinet du directeur général. Il est conseiller technique chargé de l’environnement, des nouvelles énergies et du nucléaire auprès du ministre délégué à l’industrie de 2004 à 2006. Il est ensuite conseiller technique chargé de l’industrie, de l’environnement et des transports à la Présidence de la République jusqu’en mai 2007. Il intègre ensuite le groupe Suez et est actuellement Directeur économie, prix et marché au sein de la Direction stratégie et développement durable de l’entreprise GDF Suez.

Élisabeth de Castex

Élisabeth de Castex est membre du Conseil scientifique et d’évaluation depuis le 19 mars 2014.

Stéphane Courtois

Stéphane CourtoisStéphane Courtois est directeur de recherches au CNRS (Sophiapol-Paris-X). Il est historien, spécialiste du communisme français, du mouvement communiste international et du totalitarisme. Il enseigne en second cycle à l’Université Paris-X (cours sur le totalitarisme) et en premier cycle à l’Institut catholique d’études universitaires de La Roche-sur-Yon (cours sur le communisme). Fondateur et directeur depuis 1982 de la revue d’études universitaires Communisme, il a créé et dirige la collection « Démocratie ou totalitarisme »  (Éditions du Rocher), où il a déjà publié plus de vingt ouvrages. Après s’être consacré pendant vingt ans à l’étude du Parti communiste français – Le PCF dans la guerre (1980), Histoire du PCF (en coll. avec M. Lazar, 1995), Eugen Fried (en coll. avec A. Kriegel, 1997) –, il a été le maître d’œuvre du Livre noir du communisme (1997) et a depuis orienté ses recherches vers la question du totalitarisme (Les Logiques totalitaires, 2006).
Stéphane Courtois est membre du conseil scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique depuis le 23 janvier 2009.

Julien Damon

Julien DamonDiplômé de l’ESCP, Docteur et habilité à diriger des recherches en sciences sociales, Julien Damon est professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme), enseignant à HEC et chroniqueur au Échos. Il a été, en particulier, responsable de la Mission Solidarité de la SNCF, directeur des études à la Caisse nationale des Allocations Familiales (CNAF), chef du service Questions sociales au Centre d’Analyse Stratégique. Il a publié, notamment, Questions sociales : analyses anglo-saxonnes. Socialement incorrect ? (PUF, 2009), Questions sociales et questions urbaines (PUF, 2010), Villes à vivre (Odile Jacob, 2011), et, plus récemment Les familles recomposées (PUF, 2012), Intérêt Général : que peut l’entreprise ? (Les Belles Lettres, 2013), Les classes moyennes (PUF, 2013). www.eclairs.fr

Laurence Daziano

Laurence DazianoDiplômée de Sciences Po Paris, de la Freie Universität de Berlin et de l’ESSEC, Laurence Daziano travaille à la SNCF depuis 2000. Elle est actuellement analyste financier à la direction financière Groupe, après avoir occupé des postes à la direction de l’audit et de la stratégie. Maître de conférences en économie à Sciences Po Paris depuis 2008, elle est spécialisée dans l’étude des pays émergents.

Marc Fornacciari

Marc Fornacciari est ancien élève de l’École normale supérieure et de l’École nationale d’administration, agrégé d’allemand. Il a été auditeur puis maître des requêtes au Conseil d’État de 1982 à 1991. Il a exercé ensuite de nombreuses fonctions au sein du groupe Suez-Lyonnaise des Eaux : directeur de la planification, de la prospective et des études économiques, directeur Europe du Sud, Afrique et Moyen-Orient et directeur délégué Europe, avant de rejoindre le groupe allemand RWE en 2002. Il est, depuis 2004, avocat associé au cabinet Salans. Il est l’auteur de nombreuses publications juridiques.

Emmanuel Goldstein

Emmanuel Goldstein est membre du conseil scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique depuis le 23 janvier 2009.

Erwan Le Noan

Photo E. Le Noan originalErwan Le Noan est consultant en stratégie, spécialiste de concurrence. Avocat de formation, il enseigne le droit et l’écosystème de la concurrence à Sciences Po. Il tient une chronique sur le site Atlantico et intervient régulièrement dans les médias. Il a été rapporteur dans divers groupes de travail et commissions sur des questions économiques (Commission Attali, Comité Bébéar, etc.) et sociales (éducation, laïcité, discriminations). Il a présidé une association de coaching de lycéens de ZEP qui se préparent aux études supérieures. Il est membre du conseil scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique depuis le 22 octobre 2014.

Pascal Perrineau

Pascal PerrineauPascal Perrineau est professeur des universités à Sciences Po et dirige le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF). Il enseigne en premier et second cycles la vie politique en Europe, l’analyse des attitudes et des forces politiques sur le vote (avec Anne Muxel). Il est en charge, avec Janine Mossuz-Lavau, du domaine « Fait Politique » aux Presses de Sciences Po et dirige, avec Anne Muxel, la collection CEVIPOF aux éditions Autrement. Ses recherches portent principalement sur la sociologie électorale, l’analyse de l’extrême droite en France et en Europe ainsi que sur l’interprétation des nouveaux clivages à l’œuvre dans les sociétés européennes. Il a rempli plusieurs missions d’expertise auprès, entre autres, du Conseil de l’Europe, du Fonds national suisse pour la recherche ou encore de Radio France.

Robin Rivaton

Robin RivatonDiplômé en économie et en droit de Sciences Po et de l’ESCP Europe, Robin Rivaton a connu des expériences professionnelles diverses dans le secteur du conseil, que ce soit en cabinet d’avocats, en banque d’affaires et comme consultant en stratégie, à Paris et à Londres. Passionné par la vie des idées, il écrit très régulièrement des tribunes et chroniques dans la presse et intervient dans les médias. Il mène des activités de recherche en économie, ses travaux portant principalement sur la compétitivité, l’industrie et les nouvelles technologies.

Dominique Schnapper

Sociologue, directrice d’études à l’EHESS, ancien membre du Conseil Constitutionnel.

Alain-Gérard Slama

Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres classiques et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Alain-Gérard Slama est notamment responsable du séminaire « Littérature et politique » au cycle d’histoire du XXe siècle et chargé du cours d’histoire des idées politiques à l’IEP de Paris. Il a été Visiting Fellow au St Antony’s College à Oxford (1983) et au Guntzburg Center for European Studies de l’Université de Harvard (1993). Il est éditorialiste au Figaro, chroniqueur à France Culture et au Figaro Magazine. Alain-Gérard Slama est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les chasseurs d’absolu, genèse de la gauche et de la droite (1980), Dossiers du Figaro (1985), L’angélisme exterminateur, essai sur l’ordre moral contemporain (1993), La régression démocratique (1995), Le Siècle de Monsieur Pétain(2005).

Christophe de Voogd

photo C. de VoogdChristophe de Voogd, né à Paris en 1958, est normalien, agrégé et docteur en histoire, et diplômé de Sciences Po. Il a travaillé onze ans pour le Quai d’Orsay (Directeur d’institut et Conseiller culturel). Il a également été membre de deux cabinets ministériels (Relations culturelles internationales, Education nationale et culture). Il enseigne, depuis 2004 à Sciences Po, l’histoire des idées politiques et la rhétorique politiques. Il est par ailleurs Membre du Conseil d’Administration de la Fondation européenne de la culture et formateur accrédité au Secrétariat général du Conseil des Ministres de l’Union européenne. Il est l’auteur de plusieurs livres (Pays-Bas : la tentation populiste ; A Safe Deposit’ : le patrimoine d’Amsterdam ; Histoire des Pays-Bas; La société de confusion : essai sur l’exigence démocratique). Il est le créateur du blog « trop libre » de la Fondation pour l’innovation politique et intervient régulièrement dans les médias sur l’actualité française, néerlandaise et européenne. Il est membre du conseil scientifique et d’évaluation de la Fondation pour l’innovation politique depuis le 22 octobre 2014.

Les commentaires sont fermés.