Garder en memoire

le 21 octobre 2020

L’émotion qui a saisi le pays après l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty ré veille celle qui fut ressentie après les meurtres du père Jacques Hamel ou du gendarme Arnaud Beltrame. Ces attaques-là, parce qu’elles ont frappé une personne seule, restent davantage dans nos mémoires. Elles leur donnent une incarnation, alors que les meurtres de masse […]

Lire la suite