Entre 2017 et 2018, le nombre d’actes antisémites en France a augmenté de 74%.

En 2018, les actes d’antisémitisme ont augmenté de 74% par rapport à 2017, selon un sondage Ifop pour la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) et l’American Jewish Comitee (AJC), dévoilé par Le Parisien ce lundi 20 janvier.

Sur les 505 Français interrogés se déclarant de confession juive ou ayant au moins un parent de confession ou de culture juive, 70% d’entre eux rapportent avoir été victimes d’un acte antisémite. Chez les 18-24 ans, ce chiffre monte à 84%.

Dans le détail, les agressions verbales comme des moqueries ou des injures, sont les plus fréquentes (64%), contre 23% d’agressions physiques.

Pour Dominique Reynié, directeur de Fondapol, ces chiffres témoignent “d’une poussée de l’antisémitisme” dans la société française. Simon Rodan, présidente de l’AJC en France, souligne notamment que depuis le début des années 2000, le nombre d’actes antisémites n’est jamais passé en deçà de la barre des 350 actes par an. En 2019, plusieurs dégradations de cimetières ou de commerces avec des croix gammées ont été rapportées.

34% des sondés estiment se sentir menacés dans leur vie quotidienne à cause de leur religion, et là encore, le chiffre est en augmentation pour la tranche des moins de 35 ans, avec 43% d’entre eux qui se sentent en danger.

Face à ce sentiment, les associations restent le premier recours des personnes juives (77%), loin devant le gouvernement et d’éventuels actes politiques (41%).

Enfin, pour éviter les agressions, plus d’un tiers des personnes interrogées disent éviter de se rendre dans certains quartiers et d’afficher des symboles exprimant leur appartenance. 25% évitent de révéler leur appartenance à la communauté juive sur leur lieu de travail.

Ce sondage parait alors que la question de l’antisémitisme dans le monde sera abordée dès jeudi en Israël. Une quarantaine de dirigeants -dont Emmanuel Macron-  sont attendus cette semaine pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz, l’un des plus grands rassemblements de leaders jamais organisés à Jérusalem.