Paris, le 9 mai 2011

Une majorité de Français (67%) souhaitent conserver la monnaie unique alors que seulement 30% préféreraient revenir au franc, selon un sondage TNS Sofres pour la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) publié lundi dans Aujourd’hui en France. Réalisé à l’occasion de la journée de l’Europe, le sondage révèle que si 67% des Français pensent qu’il faut conserver l’euro, une large majorité (82%) estiment cependant l’euro responsable de l’augmentation du coût de la vie. Quand on demande aux Français quelles idées incarnent le mieux l’Union européenne aujourd’hui, ils citent en premier « l’économie de marché » à égalité avec « la paix » (21%), suivies de loin par la « démocratie » (12%). Invités à choisir dans une liste, les sentiments qui leur viennent à l’esprit en premier quand ils pensent à l’Europe ou à l’UE, les Français sont 30% à choisir « espoir », et presque autant à penser à « déception » (29%). Ils sont 5% à évoquer le « rejet » et autant la « satisfaction ». Selon le même sondage, le principal reproche fait à l’Europe par les sondés est sa « complexité » (77%). De plus, 60% d’entre associent l’UE au « chômage ». Sondage réalisé pour la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) du 15 au 21 avril auprès d’un échantillon national représentatif de 1.500 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).