Emmanuel Combe, auteur des notes sur le low-cost aérien, la compétitivité par la qualité et le pouvoir d’achat pour la Fondation pour l’innovation politique était l’invité de Stéphane Soumier, lundi 5 novembre.

Emmanuel Combe, professeur d’économie à l’université Paris 1 et à l’ESCP montre que le « choc de compétitivité » ne passe pas uniquement par une baisse du coût du travail qui ne peut qu’être temporaire. La véritable clé du redressement économique de la France est de construire sur le long terme la compétitivité par la qualité. Ainsi, la baisse du coût du travail est une condition nécessaire mais non suffisante. Celle-ci doit s’accompagner d’une montée en gamme des produits. L’économiste insiste sur la nécessité de développer  la compétitivité par la qualité non pas seulement dans le domaine de la recherche mais également dans les lieux de vente, les bureaux, puis les secteurs au sein desquels France dispose d’avantages comparatifs tels que le tourisme et le luxe.