Dominique Reynié a participé à la 6ème édition de la conférence annuelle sur les droits de l’Homme qui s’est tenue à Tallinn (Estonie) le 9 décembre dernier. Cet événement a rassemblé plus de 350 activistes, diplomates, analystes et experts d’Estonie et du monde entier, pour débattre sur le sujet de l’immigration.

 Cette 6ème édition était consacrée à deux sujets d’importance internationale :
  • les migrations et l’immigration
  • la propagande, en ce qu’elle est liée à la liberté d’expression
La discussion a porté également cette année sur le sondage d’opinion sur les droits de l’Homme réalisé auprès d’Estoniens et de nouveaux immigrants vivant en Estonie. Ce sondage les interrogeait sur leur sentiment concernant les droits de l’Homme ainsi que sur leur acclimatation en Estonie. Ils ont parlé des droits collectifs et propagande, qui ont changé la compréhension que le pubic a des droits fondamentaux. Au regard de la crise des migrants, ils se sont interrogés sur « Qui est européen et qui a le droit d’être européen ? » Enfin ils ont examiné si, dans une Europe aux ideologies de plus en plus contradictoires, le concept des droits de l’Homme peut encore subsister.
Dominique Reynié était accompagné dans les discussions sur la crise migratoire par Thilo Sarrazin, écrivain allemand, homme politique et ancien membre du bureau exécutif de la Deutsche Bundesbank. Cette crise migratoire soulève des questions liées aux droits de l’Homme et en fait douter plus d’un sur les valeurs fondamentales de l’Union Européenne. Elle pose aussi des questions relatives à la liberté d’expression. Dans quelle mesure la diffusion d’idéologies extrémistes a engendré une crise de liberté d’expression?
Enfin la question « savoir si une Europe uniforme peut effectivement fonctionner? » a été abordé. Le populisme est devenu partie intégrante du discours public dans nos sociétés en pleine transformation, et de nombreuses forces contraires recherchent le soutien du public.