La Fondation pour l’innovation politique souhaite relayer l’action de l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) au sujet de l’occupation des laboratoires de l’INRA. En conséquence, nous partageons avec vous ce communiqué de presse publié le 25 juin 2014.

 

L’ OCCUPATION DES LABORATOIRES DE L’ INRA (LYON)  EST UN NOUVEAU COUP BAS
PORTE A NOTRE RECHERCHE ET A NOTRE AGRICULTURE



AFBV condamne sévèrement l’occupation de l’ENS à Lyon, où se situent des laboratoires de l’INRA, par un groupuscule de contestataires qui proteste contre le programme de recherche Genius.

Ce programme de recherche ainsi contesté concerne pourtant le développement de nouvelles technologies qui permettront d’accélérer avec une précision accrue la sélection de variétés végétales plus résistantes, moins polluantes et mieux adaptées au développement d’une agriculture durable et aux besoins des consommateurs. Ce projet qui réunit la recherche publique et la recherche privée a été retenu par les pouvoirs publics dans le cadre du programme d’investissements d’avenir notamment pour permettre aux équipes françaises de garder leur expertise dans leurs travaux de recherche en sélection variétal.

Pour l’AFBV cette nouvelle action protestataire est une nouvelle atteinte à la liberté de recherche dans notre pays et un nouveau coup bas porté à notre agriculture qui a besoin d’innover pour relever les défis alimentaires et environnementaux.

Qui sommes-nous ?
L’AFBV est une ONG créée en juin 2009, strictement indépendante, réunissant des personnes de divers horizons dont le but est d’informer sur la réalité des biotechnologies végétales  en s’appuyant  sur des travaux reconnus par la communauté scientifique et sur l’expertise de ses membres. Elle est présidée par Marc Fellous, Professeur de génétique humaine, ancien Président de la Commission du Génie Biomoléculaire et s’appuie sur un Comité scientifique présidé par Georges Pelletier, Directeur de Recherche émérite INRA, membre de l’Académie des Sciences et membre de l’Académie d’Agriculture.

Elle est parrainée par des personnalités comme Axel Kahn (généticien, Président Université Paris Descartes), Jean-Marie Lehn (prix Nobel de chimie), Maurice Tubiana (Académie des Sciences et Président honoraire de l’Académie de Médecine, décédé), François Gros (Secrétaire perpétuel honoraire Académie des Sciences, ancien Directeur Institut Pasteur), Claude Allègre (ancien Directeur Institut physique du globe, ancien Ministre Education et Recherche, Académie des Sciences), Dominique Lecourt (professeur philosophie des Sciences Université D.Diderot), Pierre Joliot ( biologiste, professeur honoraire Collège de France, Académie des Sciences et National Academy of Sciences américaine), Etienne-Emile Baulieu (professeur honoraire au Collège de France, ancien Président de l’Académie des Sciences).

Elle est soutenue par des personnalités européennes comme Marc Van Montagu, créateur de la première plante transgénique en Europe et Ingo Potrykus,professeur émérite en sciences végétales au Swiss Federal Institute of Technology, Président de «Humanitarian Golden Rice Board»

Parmi ses adhérents, l’AFBV compte 44 chercheurs de la Recherche publique dont 21 Directeurs de Recherche (INRA, CNRS, CIRAD, IRD, INSERM), 20 Académiciens (Sciences, Médecine, Agriculture, Technologies, Pharmacie,Vétérinaire), d‘anciens Directeurs d’Instituts (Institut Pasteur, INRA, CIRAD), des professeurs, des chercheurs et cadres de la Recherche privée et du secteur public, de nombreux agronomes, de nombreux agriculteurs souvent responsables d’organisations professionnelles agricoles mais aussi des personnes issues de la société civile