La Tribune publie, le 22 juillet, une étude de l’IEM (Institut économique Molinari) sur la pression fiscale en Europe.

« La France est sur le podium des pays européens où la pression fiscale est la plus forte. Découvrez le classement pays par pays. Ernst & Young a fourni les données de cette étude publiée par l’IEM (institut économique Molinari) sur la pression fiscale dans les pays d’Europe.

Ils ont calculé à partir de quel jour on cesse d’employer son salaire pour payer ses impôts. Plus pudiquement, l’IEM le qualifie de jour à partir duquel un salarié est « libéré de ses obligations fiscales ». Dans 6 pays, plus de la moitiés des revenus du travail sont prélevés en impôts sur le revenu, TVA et contributions sociales. Chypre est le mieux loti, puisque ses salariés travaillent « pour eux » à partir du 13 mars. En France, inversement, la date fatidique est le… 27 juillet. Soit 1 jour de plus que l’an passé ! Seuls la Hongrie et la Belgique arrivent plus tard (29 juillet et 4 août). »

Lire la suite sur le site de latribune.fr