L’Europe est concernée en premier lieu par le développement, et notamment par celui de l’Afrique. Mais elle ne recueille ni l’influence que son effort financier pourrait lui procurer ni des résultats probants en termes d’amélioration des conditions de vie en Afrique.
En décembre 2005 pour la première fois en cinquante ans de coopération un consensus européen sur le développement fédérait les Etats membres et l’Union autour de valeurs, de principes, d’objectifs partagés. Dans ce climat propice aux progrès dans le domaine du développement, M. Jean Michel Debrat, directeur général adjoint de l’AFD, a publié à la Fondation pour l’innovation politique, l’étude « Pour une politique européenne de développement » dans laquelle il expose sa vision d’un partenariat euro-africain porteur d’avenir pour les deux continents. L’espace euro-africain est ainsi pensé comme un marché ; comme un bassin d’emploi ; comme un espace juridique, financier, de sécurité qui exige une vision commune de la gouvernance ; comme un ensemble territorial équipé d’infrastructures cohérentes et bien articulées et enfin comme un espace unique de la société civile.
Cette nouvelle conception du développement appelle à repenser les fondements de la politique de développement actuelle afin de la rendre plus cohérente et de mettre en avant les complémentarités des deux régions.