Avec un gouvernement formé par la SDKÚ-DS (Slovenská Demokratická a Krestanská Únia – Demokratická Strana, « Union démocratique et chrétienne slovaque-Parti démocratique »), la droite a aujourd’hui une position stable et forte en Slovaquie. Pourtant, après la chute du régime communiste en 1989, il a fallu près de deux décennies pour que le classique clivage « gauche-droite » réussisse à s’imposer et que la droite slovaque parvienne à construire son programme, aujourd’hui fondé sur la réduction de l’intervention de l’État, le développement de l’emploi et l’amélioration de l’environnement entrepreneurial. Cette note d’Etienne Boisserie, maître de conférences en histoire de l’Europe centrale à l’Inalco, nous éclaire sur les idées et la structure d’une droite qui a dû affronter le poids de la scission de la Tchécoslovaquie et de la sortie du communisme pour s’édifier.

44 pages, 3 € | Avril 2011 | ISBN : 978-2-917613-98-6

Retrouvez l’ensemble des notes de la série sur les droites en Europe :

Allemagne Note_droite_GB_125 Droite Italie Droite Danemark Droite Pologne

 

La-droite-en-espagne droite-slovaquie droite-bulgarie-200 Où en est la droite ? L'Autriche Ou-en-est-la-droite-Pays-Bas

Où en est la droite ? La Slovaquie par Etienne Boisserie