En cette période de récession, la campagne des élections législatives allemandes fait une large place aux questions économiques. Elle s’est notamment focalisée sur la crise financière et économique, les impôts et le financement des retraites, l’environnement et la politique énergétique, l’instauration ou non d’un salaire minimum, la responsabilité et les rémunérations des dirigeants des grandes entreprises, la politique des transports et des infrastructures, les interventions militaires à l’étranger et la politique de santé publique. Si ces problématiques sont partagées par tous les partis, seule la question du « comment » varie.A quelques jours du scrutin du 27 septembre 2009, la Fondation pour l’innovation politique publie une analyse éclairante, par Nicolas Bouzou et Jérôme Duval-Hamel, de ces enjeux et des défis auxquels est confrontée l’économie allemande.

Nicolas Bouzou est l’auteur de plusieurs notes pour la Fondation pour l’innovation politique :