Depuis plus de vingt ans, l’islam en France se retrouve régulièrement au centre du débat public. Si l’idée qu’il existe une communauté musulmane est largement répandue dans l’opinion, la réalité est plus complexe. Concept clé en islam, la oumma, au sens de communauté de foi, se reflète-t-elle sur le terrain ? Cette note tente d’apporter des éléments d’analyse pour mieux définir la communauté musulmane.

Régulièrement objets de polémique, les Français musulmans constituent pourtant une population hétéroclite. Qu’il s’agisse des courants, des trajectoires de vie ou même des liens avec les pays d’origine, l’islam en France est loin d’être un cadre uniforme et immuable. À y regarder de plus près, on perçoit à quel point l’idée d’une communauté relève du fantasme, terreau fertile aux raccourcis. Cette perception erronée des musulmans renvoie aussi à l’histoire entre l’Occident chrétien et l’Orient musulman, où les croisades ont marqué le début d’une relation tumultueuse. Un effort de compréhension est indispensable tant les musulmans de France sont à l’image d’une religion où cohabitent plusieurs courants de pensée. À l’heure où les crispations atteignent leur paroxysme, éclairer cette question reste un préalable pour combattre tous les obscurantismes et favoriser des relations plus harmonieuses au sein de notre communauté nationale.

Cette note a été écrite par Nadia Henni-Moulaï, journaliste, fondatrice de MeltingBook, entrepreneure et auteure.

Juin 2016 | ISBN : 978-2-36408-107-9 | 52 pages