Une révolution thérapeutique radicale est en cours et ouvre la voie à une éradication du virus de l’hépatite C (VHC) en France en seulement quelques années : quinze, dix ou seulement cinq ans si des politiques publiques efficaces sont adoptées. Une éradication rapide du virus suppose deux prérequis : le coût des traitements innovants doit être compatible avec leur généralisation et les stratégies de dépistage doivent permettre d’identifier rapidement les personnes ignorant leur infection, qu’elles appartiennent à des groupes vulnérables, comme les usagers de drogues, ou à la population générale.

Cette note a été écrite par Nicolas Bouzou, économiste, directeur-fondateur d’Asterès et Christophe Marques, économiste chez Asterès, chargé des questions de santé.

Cette note a donné lieu à un débat le 29 janvier 2015 , en direct sur le site de la Fondation pour l’innovation politique avec Nicolas Bouzou, Anne Degraix, coordinatrice du réseau Ville Hôpital Hépatite C (AVHEC) et de la Maison Du Patient à Lyon, le professeur Daniel Dhumeaux, hépatologue et Dominique Reynié.

Janvier 2015 | ISBN : 9782364080690 | 40 pages