L’époque de l’eau potable abondante est révolue. La pression démographique mondiale, les effets du changement climatique, les pollutions liées à la vie urbaine, au rejet des substances médicamenteuses, à l’activité agricole ou à la forte croissance des économies émergentes laissent présager un accroissement significatif des tensions sur l’eau, y compris en France. Les conceptions traditionnelles de la gestion de l’eau mettaient l’accent sur l’accroissement de la capacité de production et de distribution. Pour avoir été utiles, ces conceptions montrent aujourd’hui leurs limites, d’autant plus qu’il est désormais impératif de concilier la gestion de la rareté avec le droit à l’eau. Il importe de responsabiliser chacun des acteurs de la chaîne de l’eau et d’envisager la pluralité des solutions disponibles, sur le plan économique comme sur le plan technologique, pour nous aider à réguler nos consommations afin de satisfaire nos besoins domestiques, industriels et agricoles dans le respect de nos exigences en matière de solidarité et d’écologie. La Fondation pour l’innovation politique espère contribuer à ces changements en publiant ces six notes sur les enjeux liés à l’eau.