Avant de parler de la République et de ses valeurs, n’est-il pas préférable de remonter d’abord aux origines mêmes de la res publica, et donc à l’espace commun partagé par les habitants d’un pays ? La République est un État régi par des lois auxquelles sont soumis de manière égale les individus au nom de l’intérêt public qui prime sur les intérêts particuliers. Cette soumission de chacun à la loi est vécue non pas comme une contrainte, comme on serait tenté de le penser à cause du terme « soumission », mais comme un choix délibéré exercé dans une démarche démocratique. La République devient dès lors indissociable de la démocratie, qui s’avère elle-même comme un choix de destin pour l’ensemble des vertus qu’elle porte.

Cette note de Saad Khiari, intitulée L’islam et les valeurs de la République, est la sixième de la nouvelle série d’études de la Fondation pour l’innovation politique intitulée, « Valeurs d’islam ».

Saad Khiari est chercheur et coauteur avec Henri de Saint-Bon de Catholique/Musulman, je te connais, moi non plus (François-Xavier de Guibert, 2006).

Février 2015 | ISBN : 9782364080737 | 44 pages

Si vous souhaitez commander les 10 premières notes de la série « Valeurs d’islam » (celle « Chiites et sunnites : paix impossible ? » de Mathieu Terrier est disponible uniquement en version électronique), merci de vous adresser à Anne Flambert, anne.flambert@fondapol.org. Prix : 40€ frais de port compris.
L’ouvrage Valeurs d’islam, sous la direction de Dominique Reynié, comprenant les 11 notes de la série « Valeurs d’islam » est disponible en librairie depuis le 27 janvier 2016 au prix de 22 €.