L’islam appartient à l’univers des monothéismes, celui des religions révélées. Le Coran, son livre référence, se qualifie comme une parole de Dieu (en arabe Allâh), Celui même de l’Ancien et du Nouveau Testament : un Dieu existant, communiquant et exigeant. C’est-à-dire un Dieu qui s’intéresse à l’homme et à sa condition, et attend de lui une relation et un retour. L’islam partage particulièrement avec le christianisme la notion de salut eschatologique et l’universalité de son message, car destiné à toute l’humanité et non pas un peuple particulier.
Deux notions se confondent quand on évoque l’islam : celle de la religion (islam) et celle de la civilisation (Islam). Toute la problématique à laquelle doit répondre le discours sur l’islam aujourd’hui est celle de sa capacité à séparer l’ordre de la spiritualité de celui de la temporalité, le particulier et l’universel. Une séparation qui ne veut pas dire une rupture de lien car, quel que soit le degré de sécularisation d’une religion, celle-ci reste portée par des hommes qui ont une histoire et qui vivent dans leur monde et leur époque.

Cette note de Tareq Oubrou, intitulée Coran, clés de lecture, est la deuxième de la nouvelle série d’études de la Fondation pour l’innovation politique intitulée, « Valeurs d’islam ».

Tareq Oubrou est Grand Imam de Bordeaux et théologien.

Janvier 2015 | ISBN : 9782364080676 | 44 pages

Si vous souhaitez commander les 10 premières notes de la série « Valeurs d’islam » (celle « Chiites et sunnites : paix impossible ? » de Mathieu Terrier est disponible uniquement en version électronique), merci de vous adresser à Anne Flambert, anne.flambert@fondapol.org. Prix : 40€ frais de port compris.
L’ouvrage Valeurs d’islam, sous la direction de Dominique Reynié, comprenant les 11 notes de la série « Valeurs d’islam » est disponible en librairie depuis le 27 janvier 2016 au prix de 22 €.