Dans la période de crise actuelle, la rigueur des budgets incite la puissance publique à garantir l’efficacité des résultats de ses missions sociales complexes, tout en limitant leur coût financier. Un nouvel instrument de finance sociale a l’ambition de répondre à cette question : les social impact bonds (SIB). Ces emprunts obligataires agissant dans la sphère sociale ont le vent en poupe. Expérimentées principalement dans les pays anglo-saxons, ces modalités de financement innovantes, proches du venture capital, reposent entièrement sur le paiement aux résultats. Ce modèle fournit à la puissance publique la possibilité de financer les politiques qui visent à résoudre des problèmes sociaux difficiles, dans des domaines où les pouvoirs publics peinent à trouver des fonds – les jeunes sans emploi, la délinquance, la pauvreté, la santé des plus démunis. Il peut aider à identifier les politiques efficaces, tout en permettant aux États de faire des économies.

28 pages, 3€ | Décembre 2013 | ISBN : 978 2 36408 047 8