En 2010, Wikileaks est devenu le centre de débats très tourmentés autour de la liberté de la presse et de la responsabilité des journalistes ainsi que de leurs informateurs. La possibilité offerte à des millions de contributeurs disséminés à travers le monde de nourrir par Internet des organisations de presse, nous amène à nous interroger sur la force réelle de ce nouveau quatrième pouvoir…

Yochai Benkler aborde ces questions dans son article : A free irresponsible press : wikileaks and the battle over the soul of the networked fourth estate.

A lire !