À la une
Julien Gonzalez – Trop d’émigrés, regards sur ceux qui partent de France
Dans cette note de la Fondation pour l’innovation politique, intitulée Trop d’émigrés ? Regards sur ceux qui partent de France, Julien Gonzalez s’intéresse aux raisons et aux coûts de l’émigration des Français. L’auteur est actuellement responsable des affaires économiques d’un syndicat professionnel à Marseille. Lire la suite
Francis Charhon – La philanthropie. Des entrepreneurs de solidarité
Portée par un homme ou une entreprise qui désire améliorer l’environnement dans lequel il vit, la philanthropie peut s’exprimer sous des formes variées. Les philanthropes peuvent mener des actions d’intérêt général en finançant directement des associations, en s’impliquant eux-mêmes bénévolement. Quoique potentiellement significatives, ces actions ne sont pas, pour la partie portée par les particuliers, identifiables statistiquement. Elles échappent de ... Lire la suite
Julien Damon – La démobilité : travailler, vivre autrement
Cette note intitulée La démobilité : travailler, vivre autrement, se fonde sur la congestion des transports urbains, thème qui ne manquera pas de structurer le débat politique des semaines à venir. En effet, la création et l’organisation de métropoles est au cœur du projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale, récemment déposé au Sénat. Lire la suite
Gianmarco Monsellato – Pour un new deal fiscal
Dans le cadre du séminaire Bastiat organisé le 18 décembre 2013 par la Fondation pour l’innovation politique, Gianmarco Monsellato a formulé une proposition pour réformer la politique fiscale française : mettre en place un nouveau contrat fiscal à l’échelle européenne pour réconcilier la fiscalité avec le monde tel qu’il est et tirer parti de la globalisation plutôt que de la ... Lire la suite
Luc Ferry – Valeurs : Révolution des valeurs et mondialisation
La mondialisation produit trois effets qui doivent particulièrement nous préoccuper : d’abord, elle impose un accroissement du degré de concurrence entre les salariés ; ensuite, elle réduit considérablement la marge de manœuvre des États-nations ; enfin, elle conduit à une perte sans précédent du sens de l’histoire. Lire la suite