Zygmunt Bauman a écrit la seule œuvre sociologique et philosophique embrassant l’époque contemporaine de la « postmodernité ». Que signifie ce terme ? Quels types d’enjeux sociaux, moraux, esthétiques et politiques peut-on ou veut-on lui faire jouer ? Quelle image de l’individu, quelle image de la vie de l’individu en société véhicule-t-il ?La démarche de Bauman a le mérite de tenter de répondre à ces interrogations en mêlant habilement connaissances et explications de type sociologique, philosophique et également artistique, car on peut parler au sens littéral d’une peinture de nos sociétés consuméristes. Son œuvre est vaste, et dans le cadre de ce rapport, il a fallu faire une sélection en se concentrant dans un premier temps sur sa description des bases théoriques de la postmodernité et dans un second temps sur la description plus empirique de la vie des individus postmodernes.