En ce commencement du XXIe siècle, les signes d’une fragilisation du monde démocratique se multiplient. Ce contexte trouble et inédit a conduit la Fondation pour l’innovation politique à concevoir et à réaliser une nouvelle grande enquête d’opinion sur l’état de la démocratie. Nous l’avons menée dans 42 pays, avec la participation de 45 auteurs, universitaires et experts des pays concernés. Pour conduire ce travail, nous nous sommes associés à deux organisations amies, l’International Republican Institute, un think tank américain qui promeut la démocratie dans le monde, et le think tank brésilien República do Amanhã. L’analyse des résultats est proposée en français, sous le titre Démocraties sous tension, et est également disponible en anglais, sous le titre Democracies Under Pressure.

Le Volume I. Les Enjeux, consacré aux thèmes et aux enjeux dans 42 démocraties, montre que :

L’attachement aux libertés publiques est unanime • Les sociétés sont tolérantes • La démocratie demeure le meilleur des systèmes, mais… • Le soutien à la démocratie représentative l’emporte, tandis que les pouvoirs élus sont déconsidérés • La légitimité du suffrage universel n’est plus incontestée • Majoritairement accepté, l’avortement suscite des résistances morales • Le monde démocratique est favorable à la peine de mort • Le renouvellement générationnel peut entraîner une érosion des valeurs démocratiques • L’islam suscite l’inquiétude • L’accueil des réfugiés est accepté en principe et refusé en pratique • Les personnes interrogées sont plutôt satisfaites de leur niveau de vie mais estiment que la manière de vivre dans leur pays est menacée • Les institutions d’ordre (police, armée…) font l’objet d’un large soutien • Il existe une demande d’autorité • Les sociétés démocratiques préfèrent plus d’ordre, même si cela entraîne moins de liberté • Internet et les réseaux sociaux, entre la possibilité de s’informer soi-même, de s’exprimer plus librement et la crainte des manipulations • Les découvertes scientifiques et technologiques sont vues comme des progrès • Les géants du numérique, Google, Amazon, Apple et Microsoft, sont populaires, Facebook beaucoup moins… • Contrairement à la Russie, la Chine et les États-Unis sont considérés comme des puissances influentes • Les Européens sont favorables à une gestion de l’immigration au niveau de l’Union européenne • Face aux nouveaux périls, les Européens approuvent l’idée d’une armée commune • L’attachement à l’euro limite la poussée populiste en Europe • Dans la plupart des 42 démocraties étudiées, la mondialisation est une opportunité plus qu’une menace…

L’intégralité des données est accessible en open data, dans les 33 langues de l’enquête, sur data.fondapol.org.