Les difficultés de l’Éducation nationale à emmener tous les enfants vers des parcours de réussite, l’échec du marché du travail à fournir des emplois à tous les candidats – particulièrement aux plus jeunes – font peser sur les classes moyennes une pression trop lourde. L’institution scolaire devrait incarner une chance de promotion sociale pour leurs enfants. Ce n’est pas le cas. Les classes moyennes sont à la recherche de solutions scolaires alternatives et se tournent vers le soutien scolaire payant, qui est un marché particulièrement dynamique.

La note s’appuie sur une enquête inédite réalisée par la Fondation pour l’innovation politique (avec l’Ifop – échantillon de 2003 personnes). Cette note propose de soutenir les familles en créant une assurance complémentaire éducation.
L’ensemble des données de l’enquête sont disponibles sur « Data.fondapol » en cliquant ici.

Crédit photo home : Wikimédia –Heiwa elementary school / Ajari from Japan

Novembre 2014 | ISBN : 9782364080645 | 56 pages