À l’occasion du second tour des élections départementales qui s’est tenu le 29 mars 2015, cette note décrypte les résultats du vote pour en déterminer les principaux enseignements. Elle revient ainsi sur la fissuration du « plafond de verre » limitant les résultats du Front national et en précise les ressorts sociaux et politiques. Les auteurs mettent ensuite au jour un « effet domino » dans le vote des électeurs entre les résultats des dernières élections municipales et ce vote départemental, et ils détaillent les contours géographiques de l’influence de l’ancrage territorial des candidats, dimension clé de ce scrutin. Dans ce cadre, ils analysent le phénomène qualifié d’« effet sortant », c’est-à-dire l’avantage détenu par les candidats sortants par rapport à leurs concurrents, dont l’ampleur est plus large que ce que l’on pourrait croire.

Cette note a été écrite par Jérôme Fourquet, Directeur du département Opinion et Stratégie d’entreprises de l’Ifop et Sylvain Manternach, Géographe-cartographe, formé à l’Institut français de géopolitique.

Crédit photo home : Wikimédia – Image : Départements et régions de France.svg by bayo

Août 2015 | ISBN : 978-2-36408-088-1 | 56 pages