Les Européens sont-ils en train de se convertir aux valeurs de droite ?

Quentin Lafay, Victor Delage | 13 octobre 2021

En France, En Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni, une étude montre une droitisation importante des quatre électorats.

C’est une étude parue en mai dernier, menée par la Fondation pour l’innovation politique et intitulée « La conversion des Européens aux valeurs de droite ». Une étude qui résonne plus fortement que jamais dans le contexte actuel, et dont le point de départ est le suivant. Ces dernières années, des majorités de droite ont été aux commandes de la plupart des gouvernements nationaux du Vieux continent. Mais ces résultats et ces majorités nous enseignent peu de choses quant aux valeurs profondes auxquelles les Européens adhèrent. Et à l’évolution de leurs préférences politiques dans le temps long. A partir de la douzième vague du Baromètre de la confiance politique, enquête de référence réalisée par le Centre de recherches politiques de Sciences Po, la Fondation pour l’innovation politique est allé analyser les croyances de 4 électorats : français, allemand, italien, britannique. Victor Delage, responsable des études de la Fondation, nous explique les grandes tendances qu’il a vu se dessiner.

Cette droitisation traverse les quatre pays. Mais elle traverse aussi l’ensemble du corps social européen. Car quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle, les répondants s’auto positionnent toujours plus à droite. Plus impressionnant encore. Alors que l’électorat âgé a traditionnellement la réputation de voter plus à droite que les jeunes votants. L’étude de la Fondation pour l’innovation politiquemontre que les nouvelles générations sont les plus nombreuses à s’auto-positionner à droite. Ainsi, dans les 4 pays concernés, 41 % des 18-24 ans se disent de droite. Soit 5 points de plus que les 50-64 ans. À l’inverse, seuls 26 % des 18-24 ans se disent de gauche. Mais alors quelles sont les valeurs de droite dont on parle ? Premiers éléments de réponse dans le domaine économique et social, par Victor Delage.

Alors, qu’en est-il des valeurs dans d’autres domaines ? D’autres éléments de réponse, relatifs cette fois à l’enjeu migratoire.

Même les électeurs de gauche, donc, se droitisent ! Frédéric Says, dont les billets politiques viennent d’être coédités par Bouquins et France Culture, nous l’a régulièrement rappelé. De récents et bons résultats électoraux, à gauche, ne révèlent pas une puissante dynamique de fond, ancrée, de cet hémisphère politique. Ainsi, l’issue des dernières élections allemandes, notamment, n’est pas forcément contradictoire avec la conversion des Européens aux valeurs de droite. Ni le succès d’EELV aux européennes. Aujourd’hui, une chose semble à peu près certaine. En Europe, la droite a de beaux jours devant elle.

Retrouvez l’émission sur franceculture.fr.

Commentaires (0)
Commenter

Aucun commentaire.