Présidentielle 2022. 78 % des électeurs envisagent un vote protestataire, selon une étude

Yves-Marie Robin | 11 juin 2021

78 % des Français envisagent un vote de contestation au premier tour de l’élection présidentielle 2022 : s’abstenir, voter blanc, voter RN ou LFI. Cette étude met également en exergue une nette droitisation des Français.

Ce n’est qu’une enquête d’opinion à une année de la présidentielle. Elle est néanmoins riche d’enseignements, témoignant du mécontentement d’une part importante de l’électorat français à l’égard des partis traditionnels.

78 % envisagent un vote de protestation au premier tour

Ainsi, selon ce sondage de la Fondation pour l’innovation politique, livré cette semaine, 78 % des personnes interrogées disent envisager un vote de protestation au premier tour du scrutin présidentiel : en s’abstenant, en votant blanc, en soutenant le RN ou La France insoumise.

Ce désir de s’abstenir ou de voter blanc, au premier tour, s’élève à 56 %. Plus de la moitié des Français interrogés annoncent aussi qu’ils pourraient donner leur suffrage à un candidat qui ne serait issu d’aucun parti. 44 % des électeurs disent d’ailleurs avoir toujours une image positive des Gilets jaunes.

Une « droitisation » des Français

« Les classes moyennes et populaires semblent converger dans la protestation, juge la fondation. ​22 % des personnes appartenant à la classe populaire et 21 % à la classe moyenne répondent être certaines ou avoir de fortes chances de voter pour Marine Le Pen. »

Au second tour, dans l’hypothèse d’un duel Emmanuel Macron – Marine Le Pen, l’écart se réduit entre les deux. Le chef de l’État reste toutefois devant, avec quatre points de plus. La cheffe du RN pourrait bénéficier de voix de Lutte ouvrière, LFI, Debout la France et LR.

À noter, pour terminer, une nette droitisation des Français. Quatre sur dix s’y positionnent… et seulement 18 % à gauche. Une droitisation qui se confirme également chez les 18-24 ans : 33 % la revendiquent en 2021, contre 23 % en 2020…

 

Lisez l’article sur ouest-france.fr.

Dominique Reynié (dir.), 2022 le risque populiste en France (Fondation pour l’innovation politique, juin 2021).

Commentaires (0)
Commenter

Aucun commentaire.