Accueil Fondapol » Etudes » Nos idées » Couple, famille : pour l’égalité (8/12)

Couple, famille : pour l’égalité (8/12)

par , le

La figure de la famille ne s’exprime plus seulement aujourd’hui sous les traits du couple hétérosexuel marié avec enfants : les couples mariés n’ont pas toujours d’enfants et un enfant sur deux naît aujourd’hui hors mariage, tandis que les couples mariés avec enfants perdurent ou s’interrompent (un couple sur deux divorce), donnant le jour à des familles monoparentales ou à des familles recomposées, génératrices de formes nouvelles de coparentalité. La vie de couple et de famille s’organise également hors mariage (union libre et couples « de fait »), en concubinage et, plus récemment, par des PACS. La huitième idée des 12 idées pour 2012 de la Fondapol s’intitule : « Couple, famille : pour l’égalité ».

Lire et télécharger l’idée 8 : Couple, famille : pour l’égalité

Couple, famille : pour l’égalité (8/12)

Lire le commentaire sur le blog Trop libre : « Mariage et adoption : accorder à tous les couples les mêmes droits ».

Découvrez également l’ensemble des 12 idées pour 2012 :

  1. Priorité à la règle d’or
  2. De l’Etat providence à l’Etat solidaire
  3. Relancer le pouvoir d’achat
  4. Repenser l’Etat
  5. Vers l’administration citoyenne
  6. L’écologie sans la décroissance
  7. Intensifier la démocratie !
  8. Couple, famille : pour l’égalité
  9. Oui à la diversité, non au multiculturalisme
  10. Pour une fédération franco-allemande
  11. Nouveau monde, nouvelles générations
  12. Ecole : la révolution de la responsabilité.

2 réponses à Couple, famille : pour l’égalité (8/12)

  1. Ping : Sortie du film Naître père - 13 février | Fondapol

  2. Premier Lundi dit :

    Si on va au bout du raisonnement, l’étape suivante sera donc la polygamie ? Pourquoi ne pas éclairer ce type d’arbitrage par 1°) la taille des populations satisfaites : 6% des pacs en 2010 ont été conclus par des couples homo (0.04% de la population française : tout ça pour ça ?) 2°) le massacre en terme de repère à l’heure où les divorces, remariages, théorie des genres etc nous font perdre la boussole 3°) Est-il urgent de déstabiliser encore un peu plus la société française dans son ensemble pour satisfaire 0.04% de personnes ? Est-il si difficile de dire non à un lobby ? Est-ce qu’une décision aussi fondamentale doit se prendre seul ? Est-il raisonnable d’autoriser l’homoparentalité sans avoir le moindre recul objectif sur les conséquences de la part des autres pays ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>